This article is not available in English. You can read its French version.
Association

Association des Biens Français du Patrimoine Mondial

Published on 12 October 2016 - Updated 19 June 2020

Depuis 2007, l’association réunit les gestionnaires de biens français inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO soucieux d’améliorer la qualité de la protection et de la valorisation de leurs biens, de prendre part aux réflexions relatives aux politiques publiques conduites en France et de coopérer avec tous les sites culturels et naturels de la communauté internationale qui constituent un patrimoine universel, tout en œuvrant pour leur promotion.


C’est à l’occasion de la préparation du premier rapport périodique sur l'application de la Convention de 1972 et l'état de conservation des biens du patrimoine mondial nationaux que le Val de Loire organise en 2004 la première rencontre des Biens français du patrimoine mondial. L’idée de constituer un réseau qui permettrait aux gestionnaires d’échanger sur les défis et les problématiques auxquelles ils sont confrontés quotidiennement prend corps et c’est finalement en septembre 2007 qu’est créée l’Association des biens français du patrimoine mondial, sous la présidence d’Yves Dauge. 

Missions

  • Créer les conditions d’échange et de partage de connaissances et d’expériences dans les domaines de la conservation, la protection, la mise en valeur, l’animation et la gestion du patrimoine
  • Être force de proposition et de réflexion dans ces domaines auprès des acteurs du patrimoine en France et à l’international
  • Promouvoir les sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial auprès du public et des opérateurs touristiques.

Membres

Les 45 biens inscrits sont aujourd’hui représentés au sein de l’Association, ainsi que plusieurs biens candidats (la Ville de Nîmes, les sites mégalithiques de Carnac, etc.). 

Fonctionnement

Les Rencontres annuelles des biens français du patrimoine mondial permettent de faire le bilan des actions réalisées pendant l’année (assemblée générale statutaire) et dans une perspective plus large, de travailler sur des thématiques transversales communes à tous (le tourisme durable, la médiation, la gestion…).  

Face aux nombreux enjeux auxquels sont confrontés les gestionnaires de biens inscrits, l’association a ouvert plusieurs commissions de travail :  

  • Médiation
  • Tourisme
  • Relations internationales
  • Développement durable

http://www.assofrance-patrimoinemondial.org